Une randonnée en Espagne

28 février 2022

Parc Protégé d’Artikutza

Plus de 7h de marche en nous arrivons sur les sentiers balisés dans un Parc Protégé d’Artikutza, à 840 d’altitude. Nous sommes en Pays basque espagnol. Avec le temps cet espace est devenu une petite réserve de biodiversité et un réfuge pour les reptiles et les oiseaux comme la buse, le busart Saint-Martin, le milan royal et le vautour fauve qui sillonnent le ciel. Il abrite des plantes, des champignons et des animaux reconnus par leur importance biologique, culturelle et historique. 

Dolmens

C’est un privilège de traverser le bois de hêtre de près de 400 ans. Dans cet espace on utilise des techniques ancestrales pour obtenir la plus grande quantité de bois sans abattre l’arbre. Sur de petites plateformes naturelles étaient construites les charbonnières pour faire cuire le bois et obtenir du charbon de bois. 

La Parc est parsemé d’un grand nombre de structures mégalithiques construites par les bergers de la Préhistoire. On peut admirer les dolmens, construits aux alentours de 2000 ans av J.C qui servaient pour enterrer les morts. Il y a aussi un nombre infini de cromlech où on enfuissait leurs cendres. Ils datent de 1000 ans av J.C.

Village perdu

Sur le chemin entre des roches de granite formées il y a 300 millions d’années apparaît une cascade d’Erroiarri, haute de quelques dizaines de mètres. Après avoir traversé les pâturages on arrive au quartier d’Artikutza occupé par le personnel qui surveille le Parc National. C’est un endroit paisible et pitoresque avec le fronton, la chapelle, les maisons de maître et une rivière, un endroit exceptionnel pour faire une petite pause pour déjeuner avant de reprendre le chemin du retour. Le Pays Basque est une source inépuisable de découvertes.